Qu’est ce qu’un Medium ?

/ / Pratique de la voyance

Une image qui affleure, des sons qui deviennent voix, un message surgissant avec la force et l’intensité de la vérité, tels sont les signes qui traversent un medium au quotidien. Jouissant de dons psychiques uniques et déroutants de justesse, un medium est un élu à qui la nature a offert une sensibilité extraordinaire, lui ouvrant les portes de la faculté à saisir l’indiscernable.

Le medium, un passeur de mondes

Canal entre notre monde terrestre et celui de l’au-delà, le medium, vecteur de transmission et passeur de lumière, est parcouru de signes comme le vent fait trembler la feuille. La mediumnité se manifeste sous plusieurs formes distinctes : on parle de clairaudience lorsqu’un message est transmis par des voix, de clairvoyance quand il s’agit de flashs ou d’images, de spirite si le medium est doué de la faculté de communiquer avec les défunts ou encore de mediumnité impregnée quand il a le sentiment diffus de savoir. Il n’est néanmoins pas rare qu’un medium soit sujet à l’ensemble de ces qualités de réception.

La médiumnité, une quête infinie

Cette hypersensibilité se révèle d’abord, et se façonne ensuite. Ainsi, l’apparition d’une vision ou d’un signe n’est qu’une preuve de la propension à la mediumnité : elle ne suffit pas à faire naître un medium. Par la suite, il s’agit de travailler ses facultés à discerner les énergies, et à savoir écouter leurs messages. Seul un travail têtu visant au développement intense et subtil des cinq sens permet, ensuite, l’éclosion d’un sixième sens : ensuite, et ensuite seulement, un medium saura partager son ressenti et pourra analyser ses émotions pour offrir des réponses à qui les cherche. Le médium reconnu Esteban Frédéric a été pourvu dès son enfance d’une faculté hors du commun : il avait accès à des intuitions étonnamment matures, qui lui donnèrent le don, à force de travail sur lui, de révéler aux autres les lueurs de leur vérité.

La voix, une intimité dévoilée à qui sait l’écouter

L’état mediumnique est très paradoxal : il requiert une présence absolue en même temps qu’une abnégation de soi. Pour que jaillisse un signe, le medium doit en premier lieu accéder à l’âme du consultant, et rien ne la révèle mieux que la voix. Par téléphone comme dans son cabinet, Esteban Frédéric partage son talent pour vous aider, quelles que soient vos interrogations.

Propos recueillis par Anais MER

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.