Le tirage en croix du Tarot de Marseille

/ / Conseils sur la voyance

Le tirage en croix : présentation

C’est au XIXème siècle que l’on constate l’introduction du tirage en croix par le célèbre occultiste Stanislas de Guaita (1861-1897) avant d’être repris, retouché et amendé par de nombreuses figures de l’ésotérisme tel Oswald Wirth ou Alejandro Jodorowski. Ce tirage appliqué au tarot de Marseille figure parmi les plus utilisés par les voyants tarologues. Tirant son nom de sa disposition en croix, le voyant dispose sur sa table 2 cartes sur un axe horizontal et 2 autres sur un axe vertical avec la cinquième carte au centre, toutes faces cachées. Cette disposition rappelle aussi les quatre points cardinaux qui symbolisent les limites de notre perception avec la cinquième carte faisant office de synthèse. Elle réunit en elle les résonances des quatre autres cartes, faisant l’addition de leur potentiel vibratoire.

Méthode du tirage en croix

Ce tirage en croix consiste donc à tirer parmi les 22 arcanes majeures du Tarot, 4 cartes plus une 5ème le plus souvent « calculée » : cette méthode vous apportera une réponse claire et précise à votre question qui doit l’être tout autant afin d’optimiser au mieux votre voyance. Le tarologue va battre les 22 « lames » selon son ressenti pour en extraire 4 plus 1 dans un ordre bien précis et va les apposer face retournée. D’abord, il placera la première carte – positive – à gauche, puis la deuxième en face à droite – le négatif -, ensuite la troisième en haut au centre – l’élément déclencheur – , puis la quatrième en bas au centre – le résultat de votre action ou de l’élément déclencheur. Une fois cela effectué, il va terminer son tirage en plaçant la dernière carte – le résultat – au centre de cette croix dessinant les quatre points cardinaux.

Signification du tirage en croix

A l’aide de ce tirage en croix votre voyant tarologue pourra détailler au mieux votre consultation puisque ce tirage permet de dégager vos vibrations selon l’emplacement et le type de carte tirée. En outre, votre praticien pourra établir votre voyance en s’appuyant sur sa connaissance experte des lames du tarot allié à ses flashs et ressentis. La première lame, le « pour », positionnée à gauche représente donc l’aspect positif qui attrait à votre réalité rayonnante. A l’inverse, la deuxième carte, le « contre, apposée à droite, représente les aspects négatifs, les risques que vous rencontrez. Ensuite, la troisième, « l’intervenant », désigne l’action d’un tiers ou d’un événement qui va améliorer votre situation : cela peut-être le résultat aussi de votre action. Puis, la quatrième carte, la « résultante », désigne le résultat de l’action désignée par la carte précédente et donne la réponse à la question initiale. Enfin, avec la cinquième et dernière carte, la « synthèse », vous obtenez le résumé des quatre autres lames, une sorte de « concrétion » lumineuse du tirage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.