Comment se comporter avec un verseau ?

/ / Actualités, Astrologie

Connaître la personnalité d’un verseau pour mieux se comporter avec lui

L’homme natif du signe du verseau n’a pas son pareil pour se projeter dans l’avenir et prévoir constamment son projet de vie, anticiper et devancer chaque nouveau présent. Indifférent à toute nostalgie, le regard en arrière est étranger à sa psyché : le passé est définitivement révolu. Pétri de paradoxe, l’homme verseau se montre par exemple heureux de la réussite de ses proches mais en redoute l’ombrage potentiel sur son parcours. Dans la même veine, il semble bien comprendre les tourments de son entourage mais ne parvient pas à développer de la compassion, comme si sa constante projection dans le futur l’anesthésiait de toute proximité, possibilité de vivre pleinement le temps présent.

Comment se comporter avec un verseau ?

Dès lors, si vous êtes en compagnie d’un homme verseau, il est indéniable qu’il vous faudra parvenir à tempérer sa fuite en avant afin de le ramener au fameux Carpe Diem d’Horace. Par ailleurs, vous comprendrez que ses paradoxes énoncés plus haut cachent une sensibilité à fleur de peau. En effet, l’homme verseau se montre davantage cérébral que tactile et n’a pas pour habitude de s’épancher : en réalité s’il n’apparaît pas le moins du monde comme un sentimental c’est bien en raison de son refuge dans les lendemains infinis d’un côté et sa posture d’intellectuel de l’autre. Continuez donc ainsi à le ramener aux choses simples de la vie, l’amener à cueillir les moments positifs du moment présent : il redescendra un peu en réalité et s’avérera davantage sentimental.

Éviter certains écueils afin de mieux se comporter avec un verseau

Pour autant, vous devrez veiller à établir un savant dosage entre tempérance et valorisation de l’homme verseau car ce dernier pourrait par trop se sentir mutilé, privé de sa liberté ou alors retomber dans sa fuite en avant perpétuelle. D’autant plus, que cette projection constante dans l’avenir cache cette fameuse peur de l’attachement : redoutant de sentir oppressé dans la relation, vous devrez tout faire pour parvenir à le surprendre, le dérouter, le déconnecter de sa physiologie mentale. Par exemple, il serait fructueux pour la relation, que vous sachiez endosser tour à tour les rôles d’amant/e, conseiller/e ou ami/e, cela lui permettrait de pouvoir ressentir de la diversité dans la relation qu’il associera à un esprit de jouvence synonyme de liberté qu’il chérit tant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.