Voyant ou mentaliste : quelle différence ?

/ / Actualités, Pratique de la voyance

Voyant ou mentaliste : prédictions et introspection

S’interroger sur la différence entre la voyance et le mentalisme pourrait favoriser l’envie de penser l’existence d’ une parenté voire d’une proximité entre les deux pratiques. Or, c’est s’exposer au risque de se laisser aller à chercher les points communs alors que chacune s’inscrit dans des directions bien différenciées. Le mentaliste s’appuie essentiellement sur une introspection, l’analyse comportementale fouillée du consultant, de ses affects, tics ou tocs, des recoins de son caractère et de ses réactions psychologiques à des stimuli. Il peut ainsi prévoir pour une expérience fascinante sur le moment, la réaction du consultant ou même jouer à sembler décider de ce qu’il va pouvoir lui faire faire. Le voyant, à l’inverse ne vas pas analyser mais ressentir directement le chemin de vie futur du patient sans « radiographier » le consultant ni « psychologiser » la consultation : il voit d’emblée l’avenir tout simplement en s’appuyant sur son extra-sensorialité, le son de la voix, prénom et date de naissance de la personne.

Cartographier et dévoiler : voyant ou mentaliste

Dans ce cadre là, on pourrait dire que l’univers des mentalistes s’emploient finalement à proposer une véritable cartographie du consultant en pénétrant les moindres recoins de sa conscience et de son subconscient. D’un autre côté, les professionnels des Arts divinatoires, en particulier les voyants seraient davantage investis dans une interprétation de leurs flashs auditifs ou visuels afin de proposer une lecture de votre avenir. C’est justement la différence essentielle dans la mesure où le mentaliste dans son cabinet, ou même dans un spectacle illusionniste, s’appuie sur des ressorts parapsychologiques tandis que le voyant transcende ce substrat pour se faire le passeur de ses dons purs. C’est cette frontière frappante entre parapsychologie et art divinatoire qu’il convient d’évoquer en guise de conclusion, entre analyse comportementale et divination, introspection et voyance.

Voyant ou mentaliste : art divinatoire et parapsychologie

En effet, si le mentaliste analyse votre comportement dans les moindres détails jusqu’à flirter avec l’empathie afin de procéder à ses frappantes expériences, le voyant ne peut se permettre cette proximité psychologique avec le patient et se refuse à ce rapprochement empathique. Le voyant écoute, ressent, et interprète ses visions afin de vous dévoiler votre avenir sur des question affectives, professionnelles ou autres, à plus ou moins long terme, tandis que le mentaliste va davantage jouer sur l’ événementiel et le spectaculaire du moment présent ou de la soirée. Cette frontière entre la parapsychologie et l’art divinatoire assoit définitivement la différence sensible entre la voyance et le le mentalisme : le mentaliste recourt à des techniques et des outils d’analyse du comportement tandis que le voyant s’appuie sur ses dons pouvant être accompagné de différents support tel un Tarot.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.