Voyance : don ou apprentissage ?

/ / Actualités, Conseils sur la voyance

La voyance : don et/ou apprentissage

La pratique de la voyance n’est pas chose anodine et ne se décide donc pas impunément : d’ailleurs peut-on affirmer que l’entrée dans la sphère de la voyance, surtout professionnellement, se choisit  sans fondement ? Il nous appartiendra de comprendre bien simplement que la voyance relève avant tout d’un don, d’une capacité hors normes qui ne supporte pas une vocation à la légère. En effet, même si une personne décide de rentrer en voyance sur le tard c’est parce qu’elle sait qu’elle perçoit ou qu’elle a perçu des flashs auditifs et/ou visuels. Par la suite, il existe effectivement des formations diverses et vairées dans le domaine de la voyance, notamment concernant la maîtrise des différents supports existants.

La voyance : un don sans apprentissage ?

Ainsi, dans le cas d’une plongée dans la pratique professionnelle de la voyance, en particulier la voyance pure, le compromis n’est pas de mise : on ne s’improvise pas voyant car cette profession, reconnue en France depuis 1994, dépend directement de dons et de capacités extrasensorielles incontournables. Sans aucune mesure avec l’intuition ou le fameux 6ème sens partagés par tous, la faculté de lire l’avenir de ses consultants en voyant également leur passé et leur présent requiert ne s’apprend pas. Car, la pratique de la voyance résonne comme un appel chez les personnes touchées par ce don : souvent c’est depuis leur plus jeune âge qu’elles ont ressenties des visions puissantes. On retrouve en effet de nombreux témoignages allant dans ce sens.

La voyance : don et apprentissage

Dès lors, si la pratique de la voyance s’inscrit sur un terrain d’exception indispensable à toute lecture de votre avenir et ne peux véritablement s’apprendre, de nombreuses formations se proposent notamment afin de se parfaire dans la maîtrise de différents supports. Parmi eux, les plus connus et utilisés sont le recours à la cartomancie et les différents tarots comme celui de Melle Lenormand, l’Oracle de Belline ou le tarot de Marseille. En outre, parmi les multiples autres supports on peut citer l’appui de la voyance par les bougies, dans le marc de café, à travers un miroir ou via un jeu de dès, en autres. Enfin, des formations existent comme celles proposées par l’IFAD, l’Institut de Formation aux Arts Divinatoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.