Un voyant peut-il se tromper de personne ?

/ / Conseils sur la voyance, Pratique de la voyance

Affirmer que jamais aucun voyant ne s’est trompé de personne dans sa voyance ou que cela n’arrivera jamais serait une contre-vérité. Oui, un voyant peut se tromper de personne lors de sa consultation même si cela reste très marginal, bien heureusement.
Plusieurs facteurs expliquent cependant cette éventualité qu’il convient de comprendre ici afin d’être davantage éclairé : la maladie comme écran déformant, la non-compatibilité d’un voyant avec son consultant et la part humaine d’impondérable qu’il s’agit de prendre en compte.

 

La maladie comme écran déformant

En premier lieu, une des premières raisons qui contribue à engager le voyant sur une fausse route, c’est à dire se tromper de personne dans sa voyance, demeure la maladie qui agit comme écran déformant.
En effet, si le consultant est atteint de troubles notables de la personnalité, s’il est frappé de dépression sévère ou bien d’une autre maladie grave, sa voyance peut-être altérée, au point même, dans certains cas rares, que le professionnel se fourvoie.
Dès lors, cette erreur prend la forme parfois d’une erreur de destinataire alors même que les prédictions s’avèrent justes.

Non-compatibilité d’un voyant avec son consultant

Il en est de même avec la problématique de la comptabilité du consultant avec le voyant choisi : il est bon de rappeler dans ce cadre précis qu’en de rares cas, la compatibilité du professionnel avec son client n’est pas optimale, voire inopérante.
En effet, l’expérience a montré à plusieurs reprises que selon différents paramètres numérologiques, astraux ou vibratoires le courant ne passait pas, les interactions ne pouvaient opérer.
Dans ces cas là également, on peut assister à un détournement des prédictions du voyant vers une autre personne que la personne concernée.

La part humaine à prendre en compte

Enfin, comment ne pas prendre en compte le paramètre humain, tellement justifié entre deux personnes qui ne se connaissent pas quand bien même l’un des deux est voyant.
Ce dernier, bien que professionnel des Arts divinatoires avec ses dons et facultés n’en demeure pas moins un être humain comme vous et moi et n’est pas à l’abri dans certains cas rares de se tromper de personne sans davantage de justifications.
Cette part humaine n’est pas a minorer et rentre autant en compte que l’écran déformant de la maladie ou bien encore la non-compatibilité du voyant avec son consultant.
Une fois cela établi, gardons nous de faire des exceptions des généralités. Oui les voyants peuvent se tromper de personne, mais, dans des proportions infinitésimales, ce qui contribue à faire de nos voyants des êtres hyper-sensibles et donc pas infaillibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.