La planche Ouija pour la voyance

/ / Actualités, Conseils sur la voyance, Pratique de la voyance

Les origines de la planche Ouija pour la voyance

La planche de Ouija a été inventée à la fin du XIXème siècle, une époque populaire pour les séances de voyance et de spiritisme. En France, la planche de Oui-ja servait de support de voyance pour remplacer les tables tournantes. Plus pratique à transporter qu’un guéridon, la planche de Ouija pour la voyance était constituée d’une plaque en bois auquel était accroché un crayon. On invoquait les esprits qui guidaient alors la main du médium pour lui faire écrire des mots, sur le principe de l’écriture automatique.

La planche de Ouija pour la voyance tient ton origine dans les pratiques historiques de divination telles que les planchettes divinatoires chinoises par exemple. Elle s’est popularisée au milieu de XIXème siècle, période de fort engouement pour le spiritisme et la voyance. Les hommes, à l’époque, pensaient même avoir découvert une science permettant de communiquer avec les morts. C’est en 1891 qu’Elie Bond et Charles Kennard ont eu l’idée d’améliorer la planche Ouija pour la voyanceen y gravant les 26 lettres de l’alphabet mais aussi les chiffres de 0 à 9, les mots « oui » et « non » et « au revoir ». Le mot « Oui-ja » vient du français et de l’allemand, deux mots juxtaposés qui signifient « acceptation » ou « accord » . C’est une allusion à la question que l’on pose en début de séance : « Esprit, es-tu là ?» et à laquelle les esprits répondent logiquement « oui ». L’usage de la planche Ouija pour la voyance s’est répandu petit à petit dans les cercles de spiritisme et les milieux de l’ésotérisme.

L’utilisation de la planche Ouija pour la voyance

Le Oui-ja est à l’origine une activité de groupe pour les médiums et son usage en solitaire est fortement déconseillé. Cependant, de nombreux médiums y ont eu recours seuls pour pratiquer le channeling. De nos jours, l’utilisation de la planche ouija est largement répandue. Les médiums l’utilisent lors de séances de voyance pour entrer en contact avec le monde de l’au-delà car c’est un des rares instruments qui permet de communiquer avec les esprits. La planche de ouija pour la voyance est composée de ce que l’on appelle une goutte qui indique la réponse de l’esprit qui est interrogé. Cette goutte se place sous les doigts et se déplace seule, gouvernée par l’esprit. Pour utiliser la planche Ouija pour la voyance, il faut donc placer ses mains sur la planchette et invoquer les esprits puis poser des questions. Si la question posée lors de la voyance est fermée, la goutte se dirigera vers « oui » ou « non ». Si c’est une question ouverte, elle se dirigera vers les lettres de l’alphabet pour épeler la réponse ou vers les chiffres pour annoncer des dates par exemple.

La planche ouija pour la voyance : conseils et recommandations

Il est souvent dit que la planche ouija pour la voyance peut invoquer des esprits dangereux ou maléfiques, ainsi son usage est généralement réservé aux médiums spirites. Il est donc important d’être très prudent dans l’utilisation de la planche ouija. Le mieux est d’avoir recours à la planche ouija avec un spécialiste, c’est à dire un médium qui a l’habitude de communiquer avec le monde de l’au-delà.

La planche Ouija pour la voyance permet donc au monde des vivants de communiquer avec celui des esprits. C’est un outil de voyance à utiliser avec précaution. Il convient d’implorer une communication avec les bons esprits pour obtenir des informations sérieuses et éviter les perturbations. À la fin d’une séance de voyance avec une une planche ouija, il ne faut pas oublier de remercier l’esprit d’avoir accepté de communiquer et lui demander de quitter la séance. Il importe de respecter certaines indications pour éviter la venue de mauvais esprits et d’évènements liés au paranormal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.