Esteban FREDERIC rejoint l’INAD

/ / Actualités

Esteban FREDERIC : Un voyant sérieux et reconnu par l’INAD

Interview avec notre voyant Esteban FREDERIC, pour nous expliquer son choix d’adhérer l’INAD : 

Vous avez rejoint en mai 2016 l’Institut National des Arts Divinatoires (l’INAD), pouvez-vous nous en dire un peu plus ?

inad proEsteban : L’INAD est le premier organisme indépendant des Professionnels des arts divinatoires. En l’absence de règlementation dans la pratique de la voyance, je pense qu’il est nécessaire de se démarquer des professionnels peu scrupuleux en adhérant à la Charte Morale et Professionnelle proposée par l’INAD. La voyance est un domaine qui doit être exercé avec sérieux, déontologie et respect. Je souhaite, à mon humble niveau, combattre toutes les formes de charlatanisme ou d’exploitation de personnes fragiles. La voyance est pour moi une profession de foi que chacun se doit de pratiquer dans le cadre d’une moralité, en respectant un code de déontologie stricte. Afin de me démarquer des professionnels peu sérieux, j’ai donc choisi l’INAD, à mes yeux le seul organisme de référence dans le domaine des arts divinatoires en France.

Vous retrouvez-vous dans les missions de l’INAD ?

Esteban Frederic voyant reconnu par l'inadEsteban : Tout à fait. Rejoindre l’INAD c’est une garantie supplémentaire pour moi, autant que pour mes consultants. Ils sont ainsi assurés d’obtenir une voyance de qualité, avec un professionnel qui souhaite contribuer à redonner ses lettres de noblesse à la voyance, en pratiquant son métier avec une vraie éthique, dignité et sérieux. Moraliser la profession, combattre les abus, protéger les consultants et militer pour valoriser les professionnels de qualité font parties des missions de l’INAD mais elles sont aussi celles que je me suis données depuis que j’ai choisi ce métier.

Pensez-vous que l’INAD puisse combattre les dérives de la voyance ?

inad voyance proEstebanCertainement. L’INAD offre un vrai cadre de pratique de la voyance. C’est le seul organisme qui lutte activement contre les dérives et excès qui découlent des pratiques de la voyance. Puisque ce n’est pas une science exacte et qu’aucune réglementation n’existe, ni même de réel diplôme ou distinction, n’importe qui peut s’autoproclamer voyant du jour au lendemain. Il est indispensable qu’un institut associe information, prévention et protection contre les abus et excès. Tout au long de ma carrière, j’ai constaté des débordements abusifs qui discréditent l’ensemble de la profession. J’exerce mon métier avec passion, sérieux et loyauté. En rejoignant l’INAD, j’offre à mes consultants une garantie supplémentaire ainsi qu’une charte morale et professionnelle qui encadre mes consultations. C’est à mon sens indispensable si l’on souhaite être honnête et transparent.

Esteban FREDERIC porte le numéro 2135 en tant qu’adhérent professionnel désigné par l’INAD.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.