Qu’est ce qu’un voyant ?

/ / Pratique de la voyance

Parce qu’il échappe à une appréhension d’ordre logique, et ne s’acquiert par aucun apprentissage spécifique, le phénomène de la voyance est parfois mal compris, d’autant que sa pratique a pu être décrédibilisée par des arnaqueurs sans scrupule. Pourtant, le voyant n’est pas différent d’une personne dotée d’un autre don naturel, tel que la rapidité mathématique ou un odorat finement développé, qui eux ne sont jamais remis en cause. Alors, qu’est-ce qu’un voyant ? Comment procède t-il ? Que perçoit-il ?

Un don inné qui se révèle

Le don de voyance, ou d’extra-lucidité, est un talent qui ne s’apprend pas, mais qui se révèle subitement, souvent à l’occasion d’un événement bouleversant. Le voyant sérieux Esteban Frédéric, par exemple, a commencé très jeune à être assailli de ressentis puissants, sous forme de flashs, à la mort de sa grand-mère. Il arrive souvent que les enfants, dotés d’une sensibilité intuitive qui n’a pas encore plié sous le poids du cartésianisme, perçoivent avec justesse des événements à venir. Seulement, peu nombreux sont ceux qui choisissent de ne pas étouffer ces perceptions, et de les accueillir avec confiance.

Choisir de l’assumer…

Car rien n’est moins simple que de faire le choix d’assumer des visions qui peuvent être perturbantes. Etre à l’écoute de ses intuitions et reconnaître l’existence d’énergies et de forces qui dépassent ce que nous connaissons, et qui ne peuvent être expliquées, est véritablement un acte de courage. Les plus doués des voyants réussissent, après un long processus intime, à accepter ce talent qui peut être encombrant. Car il est des évidences qui ne peuvent être ignorées : une prédiction qui se réalise, une intuition qui se matérialise avec exactitude…

… et de le partager

Par altruisme, par compassion, certains voyants décident de mettre leur talent et leur extra-sensibilité au service des autres, car ils savent comme cette longue quête intérieure peut être douloureuse. C’est le cas d’Esteban Frédéric, qui utilise des supports tels que l’Oracle de Belline ou le Tarot de Marseille pour vous accompagner en éclairant vos doutes et vos questions existentielles. Mais si les rudiments de la cartomancie peuvent être appris par chacun d’entre nous, ils ne suffisent pas, loin de là, à percevoir l’avenir avec justesse : seul le don de voyance permet d’agencer, de ressentir puis de transformer en parole de vérité le canevas qu’offrent les cartes.

Propos recueillis par Anais MER

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.