Pour tout savoir sur le pendule…

/ / Pratique de la voyance

Pour tout savoir sur le pendule

Depuis des siècles, le pendule est utilisé pour capter les énergies qui nous entourent. Il est une antenne qui nous apporte des réponses précises. Chacun peut l’utiliser pour obtenir des éclairages sur de nombreux domaines. Le pendule a traversé les couloirs du temps. Il aurait vu le jour au cours du XVIIème siècle. À l’époque, le pendule était utilisé pour « chercher l’or ». Un siècle plus tard, des recherches scientifiques ont été menées sur le pouvoir de cet objet. Puis le monde de l’ésotérisme s’est emparé de cet outil. Le pendule est devenu l’un des alliés des professionnels de la voyance. On dit du pendule qu’il est  l’extension de notre intuition. Les réponses données ne seraient ainsi que la traduction de notre sixième sens.

À quoi sert un pendule ?  pendule esteban

Le pendule est souvent utilisé par les géobiologues. Ces derniers utilisent cet outil, pour chercher l’eau dans le sol et pour détecter les zones perturbées par des ondes électromagnétiques déséquilibrées. Les géobiologues (ou les radiesthésistes)  travaillent sur le terrain, mais aussi à distance, à l’aide d’une carte géographique. L’explorateur pose une question, et le pendule répond par « oui » ou par « non », en oscillant dans un sens ou dans un autre.

Autre utilité du pendule : il sert à la recherche d’objets perdus. Enfin, vous l’avez sans doute vu lors de reportages ou de séries TV, le pendule est parfois utilisé par des médiums, des voyants et des radiesthésistes qui travaillent sur la recherche de personnes disparues. Les énergéticiens utilisent eux aussi le pendule pour mesurer le taux vibratoire de leurs clients, avec l’échelle de Bovis. Enfin, le pendule est utilisé comme outil divinatoire. Grâce à son utilisation simple, il permet de répondre par « oui » ou par « non » aux questions précises.  Inutile d’avoir un don de voyance pour se servir du pendule car il n’est que l’amplificateur de notre propre intuition, une faculté que nous avons tous en commun.

Les différentes sortes de pendule

Vous l’aurez remarqué, il existe de nombreuses formes de pendule. Qu’il soit en bois, en métal ou en pierre, son fonctionnement est identique. Pour choisir son pendule, il faut avant tout avoir un coup de cœur. Ensuite, il existe quelques variantes, qui sont généralement prises en compte par les experts en la matière. Le pendule des bâtisseurs est souvent utilisé par les géobiologues car il permet de détecter les sources d’eau et les perturbations énergétiques, avec une grande précision.

Les pendules triangles ont le mérite d’être très légers. Il en existe de différentes couleurs. Pour les questions d’ordre sentimental, il est recommandé d’utiliser un pendule triangle noir pendule professeur tournesolmétallisé. Pour celles et ceux qui souhaitent tenter leur chance aux jeux de hasard, en trouvant les bons numéros, on dit qu’un pendule triangle de couleur dorée est le meilleur compagnon. En règle générale, un pendule vert est idéal pour les questions financières, un pendule rouge répond au mieux aux questions de cœur, et un pendule bleu est lié au domaine de la spiritualité. Précisons que les pendules en pierre doivent être régulièrement purifiés et rechargés.

Conseils d’utilisation

La manipulation du pendule demande une vraie concentration. Il convient de faire le vide dans son esprit. Avant de commencer, il faut établir le contact avec son pendule, en instaurant un langage commun. C’est un accord tacite passé entre vous deux. Pour se faire, prenez votre pendule du bout de la chaînette. Placez votre main libre au-dessous du pendule. Faîtes le vide dans votre tête et concentrez- vous. Une fois le pendule stabilisé (il ne bouge plus), demandez- lui quel sera votre code commun pour obtenir la réponse « oui ». Le pendule doit alors bouger.  S’il oscille dans le sens des aiguilles d’une montre, alors ce sera sa marque pour répondre « oui », et inversement. Une fois la connexion établie, vous pouvez vous lancer.

Comme à chaque fois, pensez  à faire taire votre mental, à respirer avant toute demande à votre pendule. Ne posez pas la même question indéfiniment. Il faut parfois savoir accepter les réponses qui nous déplaisent… Vous pouvez aussi vous entraîner au quotidien, à l’aide de petits exercices. Par exemple, demandez à quelqu’un de cacher des petits objets chez vous, et cherchez-les à l’aide de votre pendule. Ou bien posez des questions simples, comme « Pierre va-t-il m’appeler aujourd’hui ? »

Ces exercices réguliers vont renforcer votre lien. Au fil du temps, votre pendule deviendra votre meilleur ami. Pour en savoir plus, voici le livre  « Le Pendul’Or », de Dominique Coquelle, éditions Trajectoire.

Propos recueillis par Anne BOUQUET-FIORI 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.