Voyance, Bien-être et spiritualité RDV au 09 88 99 75 60
Image Alt

Comment gérer et sortir des conflits ?

Esteban Frederic / Amour et relations / Comment gérer et sortir des conflits ?
conflit

Comprendre le conflit

Le conflit fait normalement partie de toute relation saine. Après tout, on ne peut pas s’attendre à ce que deux personnes s’accordent sur tout, tout le temps. L’essentiel n’est pas d’éviter le conflit, mais d’apprendre à les résoudre de manière saine.

Lorsque le conflit est mal géré, il peut causer beaucoup de tort à une relation, mais lorsqu’il est géré de manière respectueuse et positive, le conflit fournit une occasion de renforcer le lien entre deux personnes. Quelle que soit la cause des désaccords et des différends, en acquérant ces compétences pour la résolution des conflits, vous pouvez maintenir la force et la croissance de vos relations personnelles et professionnelles.

 

Qu’est-ce qui cause un conflit?

Le conflit découle de différences, grandes et petites. Cela se produit chaque fois que des personnes ne sont pas d’accord sur leurs valeurs, leurs motivations, leurs perceptions, leurs idées ou leurs désirs. Parfois, ces différences semblent anodines, mais lorsqu’un conflit déclenche des sentiments forts, un besoin personnel profond est souvent au cœur du problème. Ces besoins peuvent aller du besoin de se sentir en sécurité, respecté et valorisé, au besoin de plus grande proximité et d’intimité.

 

Pensez aux besoins opposés d’un enfant en bas âge et d’un parent. Le besoin de l’enfant est d’explorer. Par conséquent, s’aventurer dans la rue ou au bord de la falaise répond à ce besoin. Mais le besoin des parents est de protéger la sécurité de l’enfant, une nécessité qui ne peut être satisfaite qu’en limitant l’exploration du tout-petit. Comme ces besoins sont contradictoires, le conflit surgit.

 

Les besoins de chaque partie jouent un rôle important dans la réussite à long terme d’une relation. Chacun mérite le respect et la considération. Dans les relations personnelles, un manque de compréhension des différents besoins peut entraîner de la distance, des disputes et des ruptures. Sur le lieu de travail, des besoins différents peuvent engendrer des ruptures de contrat, des perdes de profits et d’emploi.

 

Comprenez bien que :

 

  • Un conflit est plus qu’un simple désaccord. Il s’agit d’une situation dans laquelle l’une ou les deux parties perçoivent une menace (réelle ou non).
  • Parce que le conflit fait peser une menace sur notre bien-être et notre survie, il est en nous jusqu’à ce que nous les affrontions et les résolvions
  • Nous répondons au conflit en fonction de nos perceptions de la situation, pas nécessairement à un examen objectif des faits. Nos perceptions sont influencées par nos expériences de vie, notre culture, nos valeurs et nos croyances.
  • Le conflit déclenche des émotions fortes. Si vous n’êtes pas à l’aise avec vos émotions ou si vous ne pouvez pas les gérer en période de stress, vous ne serez pas en mesure de résoudre le conflit avec succès.
  • Le conflit est une opportunité de croissance. Lorsque vous êtes en mesure de résoudre un conflit dans une relation, cela renforce la confiance. Vous pouvez vous sentir en sécurité en sachant que votre relation peut survivre à des difficultés et à des désaccords.

 

Comment répondez-vous au conflit?

 

Craignez-vous le conflit ou l’évitez-vous à tout prix? Si votre perception du conflit provient de souvenirs douloureux de la petite enfance ou de relations malsaines antérieures, vous pouvez vous attendre à ce que tous les désaccords se terminent mal. Si vos premières expériences de vie vous ont laissé un sentiment d’impuissance ou de perte de contrôle, le conflit peut même être traumatisant pour vous.

Si vous avez peur du conflit, cela peut devenir une prophétie auto-réalisatrice. Si vous vous sentez déjà menacé dans une situation de conflit, il est difficile de gérer le problème de façon saine.

 

La capacité de résoudre un conflit avec succès dépend de votre capacité à:

  • Gérer votre stress rapidement tout en restant alerte et calme. En restant calme, vous pouvez lire et interpréter avec précision les communications verbales et non verbales.
  • Contrôler vos émotions et votre comportement. Lorsque vous maîtrisez vos émotions, vous pouvez communiquer vos besoins sans menacer, intimider ou punir les autres.
  • Faire attention aux sentiments exprimés ainsi qu’aux paroles des autres.

Soyez conscient et respectez les différences. En évitant les mots blessants, vous pourrez presque toujours résoudre un problème plus rapidement.

 

 

Pour résoudre un conflit avec succès, vous devez apprendre et mettre en pratique deux compétences essentielles:

 

– Soulager rapidement le stress du moment.

– Gérer vos émotions pour réagir de manière constructive

 

Soulagement rapide du stress

Etre capable de gérer et de soulager le stress au moment présent est la clé pour rester équilibré, concentré et en contrôle, quels que soient les défis auxquels vous faites face. Si vous ne savez pas comment rester concentré et en contrôle de vous-même, vous serez submergé dans des situations de conflit et incapable de réagir de manière saine.

 

Le stress nuit à la capacité de résoudre un conflit en limitant votre capacité à:

– Lire avec précision la communication non verbale d’une autre personne

– Écouter ce que quelqu’un dit vraiment

– Être conscient de vos propres sentiments

– Être en contact avec vos besoins profonds

– Communiquer clairement vos besoins

 

Conscience émotionnelle

 

La conscience émotionnelle est la clé pour vous comprendre vous-même et les autres. Si vous ne savez pas comment ou pourquoi vous ressentez certaines choses, vous ne pourrez pas communiquer efficacement ni résoudre les différends.

Bien que connaître vos propres sentiments puisse paraître simple, beaucoup de gens ignorent ou tentent de calmer des émotions fortes comme la colère, la tristesse et la peur. Cependant, votre capacité à gérer le conflit dépend de votre lien avec ces sentiments. Si vous avez peur des émotions fortes ou si vous insistez pour trouver des solutions strictement rationnelles, votre capacité à faire face aux différends et à les résoudre sera limitée.

 

Communication non verbale et résolution de conflit

Lorsque les gens sont au milieu d’un conflit, les mots qu’ils utilisent traduisent rarement le cœur du problème. Mais en prêtant une attention particulière aux signaux non verbaux ou au langage corporel»de l’autre, tels que les expressions faciales, la posture, les gestes et le ton de la voix, vous pouvez mieux comprendre ce que la personne dit réellement. Cela vous permettra de réagir de manière à renforcer la confiance et à aller au fond du problème.

 

Votre capacité à lire avec précision une autre personne dépend de votre propre conscience émotionnelle. Plus vous êtes conscient de vos propres émotions, plus il vous sera facile de repérer les indices qui révèlent ce que les autres ressentent. Pensez à ce que vous transmettez aux autres lors d’un conflit et si ce que vous dites correspond à votre langage corporel. Un ton calme et une voix rassurante peuvent grandement aider à résoudre un conflit.

Conseils pour gérer et résoudre le conflit

 

Vous pouvez vous assurer que le processus de gestion et de résolution de conflit est aussi positif que possible en respectant les consignes suivantes:

 

1. Poser des questions

Un conflit peut survenir à cause d’une mauvaise communication – quelqu’un n’a pas dit ce qu’il voulait dire ou a peut-être mal exprimé son intention. Avant que la situation ne tourne au vinaigre, posez des questions. Cela vous aidera à une résolution rapide.

 

2. Analyser les attentes

Souvent, le conflit se développe à la suite d’attentes non satisfaites d’un côté. Si l’autre partie s’attend à quelque chose qu’elle n’a pas eu ou à quelque chose qui ne s’est pas passé, toute la conversation peut devenir négative et fermée. Si la conversation semble devenir houleuse, prenez du recul et discutez avec l’autre personne pour tenter de comprendre ce qui vient de se passer.

 

3.  Reconnaître les points de vue différents

Gardez à l’esprit qu’un conflit peut survenir du fait que les personnes ont des perceptions différentes. Vous ou l’autre personne avez vu les choses différemment. Cela se produit le plus souvent avec une personne issue d’une autre organisation, d’un autre contexte ou d’une autre culture. Il est important de comprendre que nous ne voyons pas les choses de la même façon !

 

4. Identifier les erreurs

Les erreurs honnêtes et involontaires entraînent souvent le conflit. Avant de laisser la température monter, vérifiez votre compréhension avec les autres personnes. Les erreurs, même les plus petites, peuvent nuire à la crédibilité.

 

5. Attention aux déclencheurs émotionnels

Méfiez-vous des émotions. La peur de quelqu’un, la colère et même l’excitation peuvent donner lieu à un conflit involontaire, ce qui peut entraîner une dégradation des interactions.

 

6. Écoutez ce qui est ressenti autant que ce qui est dit

Lorsque vous écoutez vraiment, vous vous connectez plus profondément à vos propres besoins et émotions, ainsi qu’à ceux des autres. L’écoute renforce, informe et facilite également la compréhension de ce que l’autre veut vous dire.

 

7. Faites de la résolution du conflit la priorité plutôt que d’essayer de gagner ou d’avoir raison.

Maintenir et renforcer la relation doit toujours être votre première priorité. Soyez respectueux de l’autre personne et de son point de vue.

 

8. Concentrez-vous sur le présent

Si vous vous en tenez à des rancunes fondées sur des conflits passés, votre capacité à voir la réalité de la situation actuelle sera compromise. Plutôt que de regarder vers le passé et de blâmer qui que ce soit, concentrez-vous sur ce que vous pouvez faire ici et maintenant pour résoudre le problème.

 

9. Choisissez vos batailles

Le conflit peut être épuisants, il est donc important de déterminer si la question mérite vraiment votre temps et votre énergie.

 

10. Soyez prêt à pardonner

Résoudre un conflit est impossible si vous ne voulez pas ou ne pouvez pas pardonner aux autres.

 

11. Sachez quand vous désengager

Si vous n’arrivez pas à vous mettre d’accord, acceptez de ne pas être d’accord. Si un conflit ne mène nulle part, vous pouvez choisir de vous désengager.

 

Utilisez l’humour dans la résolution de conflit

Vous pouvez éviter de nombreuses confrontations et résoudre des désaccords en communiquant de manière humoristique. L’humour peut vous aider à dire des choses qui pourraient autrement être difficiles à exprimer sans offenser quelqu’un. Cependant, il est important de rire avec l’autre personne et non d’elle. Lorsque l’humour et le jeu servent à réduire les tensions et la colère, à recadrer les problèmes et à mettre la situation en perspective, le conflit peut en réalité devenir une occasion de renforcer les liens et l’intimité.

 

Les conflits dans une relation amoureuse

Dans une relation amoureuse, les désaccords et les conflits sont inévitables. Lorsque deux personnes passent beaucoup de temps ensemble et que leur vie est intimement liée, elles sont obligatoirement en désaccord de temps en temps. Ces conflits peuvent être grands ou petits, ils peuvent aussi bien concerner les tâches ménagères, l’équilibre travail/vie de famille ou l’éducation des enfants.

Le simple fait de se disputer avec votre partenaire n’est pas un signe qu’il y a de vrais problèmes dans votre relation. En fait, s’il est géré correctement, le conflit peuvent améliorer votre relation. Si vous ne vous disputez jamais et ne parlez pas de vos problèmes, vous ne les réglerez jamais. En traitant le conflit de manière constructive, vous pouvez mieux comprendre votre partenaire et trouver des solutions ensemble. D’autre part, il est également possible que le conflit s’intensifie et crée de la mauvaise volonté sans rien résoudre. Comment pouvez-vous améliorer les chances d’une résolution réussie du conflit dans votre relation? Voici quelques techniques pour résoudre le conflit dans une relation amoureuse

 

1. Soyez direct

Parfois, les gens ne se contentent pas d’énoncer clairement ce qui leur pose problème, mais choisissent plutôt des moyens plus indirects d’exprimer leur mécontentement1. Si vous vous adressez à l’autre d’une manière condescendante, vous déclenchez les hostilités. Il en est de même si vous refusez le dialogue en restant dans votre coin ou en changeant rapidement de sujet lorsque le problème se pose. Ces moyens indirects d’expression de la colère ne sont pas constructifs, car ils ne donnent pas à votre partenaire une idée précise de la façon de réagir. Il comprendra simplement que vous êtes mécontent. La seule façon d’amener votre partenaire à comprendre et résoudre le problème est de faire preuve de franchise.

 

2. Parlez de ce que vous ressentez sans accuser votre partenaire

Les déclarations qui attaquent directement la personnalité de votre partenaire peuvent être particulièrement préjudiciables à votre relation. Lorsqu’on accuse directement, on invite l’autre à se mettre sur la défensive, ce qui peut interrompre toute conversation. Une stratégie plus constructive consiste à parler uniquement de ce que vous ressentez, sans blâmer votre partenaire. Mettez plutôt l’accent sur votre ressenti plutôt que sur un défaut de caractère. Soyez directe, mais ne contestez pas le caractère de votre partenaire.

 

3. Ne jamais dire jamais (ou « toujours »)

Lorsque vous abordez un problème, évitez de généraliser. Des déclarations telles que « Tu n’aides jamais à la maison » ou « Tu es toujours sur ton téléphone portable » risquent de mettre votre partenaire encore plus en colère. Commencez plutôt la discussion sur la manière dont votre partenaire pourrait être plus utile ou plus attentif, il sera ainsi beaucoup plus à l’écoute.

 

4. Un problème à la fois

Si vous voulez avoir une discussion constructive, vous devez vous en tenir à une question à la fois. Cela semble évident, mais dans le feu de l’action, un conflit autour d’un sujet peut se transformer en une série de plaintes, les deux partenaires échangeant des griefs. Plus vous soulevez de problèmes, moins le débat sera constructif.

 

5. Écoutez vraiment votre partenaire

Il peut être très frustrant de penser que votre partenaire ne fait pas attention à vous. Lorsque vous interrompez votre partenaire ou supposez que vous savez ce qu’il pense, vous ne lui donnez pas la chance de s’exprimer. Votre partenaire aura toujours l’impression que vous n’écoutez pas.

Vous pouvez montrer à votre partenaire que vous lui portez attention en utilisant des techniques d’écoute active. Lorsque votre partenaire parle, paraphrasez ce qu’il dit – autrement dit, reformulez-le dans vos propres mots. Cela peut éviter les malentendus avant qu’ils ne commencent. Vous pouvez également vérifier votre perception en vous assurant que vous interprétez correctement les réactions de votre partenaire.

 

6. Ne vous opposez pas automatiquement aux reproches de votre partenaire

 

Lorsqu’on est critiqué, il est difficile de ne pas être sur la défensive. Mais la défensive ne résout pas les problèmes. Il est important d’écouter les reproches de votre partenaire et de ne pas lui répondre par des critiques à notre tour. Ainsi, la discussion est ouverte et constructive.

 

7. Prenez de la hauteur sur les choses

En plus d’écouter votre partenaire, vous devez comprendre son point de vue pour pouvoir sortir du conflit.

 

8. Ne montrez pas de mépris envers votre partenaire

 

Parmi toutes les choses négatives que vous pouvez faire et dire pendant un conflit, le pire est le mépris. Les remarques méprisantes, le sarcasme et les injures rabaissent votre partenaire. Un tel comportement est extrêmement irrespectueux et ne fera qu’alimenter le conflit.

Publier un commentaire

error: Le contenu est protégé.